Casatiello dolce : le gateau de Pâques à Naples

Le casatiello dolce est un gâteau que ma mère Luisa préparait souvent pendant la période de Pâques à Portici (dans la petite ceinture de la grande ville de Naples). Elle aimez bien son goût, délicat et puissant au même temps, et sa mie résistante, prête à fondre à contact avec la langue. Moin connu de la célèbre pastiera, c’est pourtant un délice traditionnelle qui fait la fierté des familles napolitaines . Pour la recette que je vous propose ici je me suis inspirée à la préparation du gâteau proposée par le site napoli milionaria, en apportant quelques touche personnelle et en otant la farce de raisins et d’écorces d’oranges confites que nous préférons laisser pour les panettone et le colombe.

Casatiello dolce : une recette à base de levain naturel

Le casatiello dolce peut être préparé avec la levure boulangère, mais la version originelle naît du criscito, le levain naturelle qui utilisent les boulangerie de Naples. Si vous en avez pas chez vous vous pourriez le fabriquer maison, en sachant que sa création demande un peu de patience, beaucoup de constance et quelques semaines de temps.

Un gâteau de voyage idéal pour le lundi de l’ange : Pasquetta !

Comme sa version salé, fourrée avec tout genre de charcuteries et de fromages, le casatiello dolce est le compagnon parfait des pic-nic du lundi de l’ange, que dans le sud d’Italie est connu simplement comme Pasquetta. Un véritable gâteau de voyage qui se conserve très bien pendant plusieurs jours et rende honneur aux nombreuses richesses de la Naples gourmande.

Un gâteau pour accompagner le lait

S’ils vous en reste pensez à le sortir pour le petit-déjeuner et à le servir avec un bol de lait à la vanille. Quel bonheur !

Pour la petite histoire

Dans la zone de Caserta on prépare un gâteau semblable, qui porte le nom de pigna et qu m’a été vivement conseillée par une ex-collegue italienne. Merci Marina Perrotta !

Joyeuses Pâques !

Sara Rania

©VeraItalia. Tous droits réservés.
Photos © Sara Rania

Imprimer la recette
Casatiello dolce : le gateau de Pâques à Naples Yum
Le casatiello dolce est une recette traditionnelle qui ne demande pas beaucoup d'outils. Une fourchette et une coulière en bois, bien solide, seront suffisantes. Pour faire pousser le casatiello dolce vous aurez besoin d'un moule plutôt haut. Si vous en avez pas vous pouvez utiliser un moule en papier (ceux pour les panettone d'un kilo seront parfaits). Si vous n'arrivez pas à vous procurer la liqueur Strega (qui se trouve, ou peut-être aisément commandée, dans certaines épiceries italiennes de Paris comme RAP). En cas de difficulté la Sambuca à l'anis fera l'affaire.
Casatiello dolce premier plan-VeraItalia_ph Sara Rania
Plat Dessert
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Temps d'Attente 18 heures
Portions
parts
Ingrédients
Pour la base du casatiello dolce
Pour le glaçage royal
Pour la décoration
Plat Dessert
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Temps d'Attente 18 heures
Portions
parts
Ingrédients
Pour la base du casatiello dolce
Pour le glaçage royal
Pour la décoration
Casatiello dolce premier plan-VeraItalia_ph Sara Rania
Instructions
La préparation de l'appareil
  1. Délayez le levain naturel dans le lait tiède tout en travaillant à l'aide d'une fourchette. Ajoutez une pincé de sel et les quatre oeufs. Mélangez encore, puis versez progressivement dans l'appareil le sucre, le saindoux et la farine. Veillez à que chaque ingrédient soit bien intégré avant d'ajouter le suivant. Vous obtiendrez une masse visqueuse qui oppose une certaine résistance. Il faudra la travailler énergiquement avec la coulière en bois pour incorporer l'air nécessaire à la phase de levage. Une fois obtenue une pâte bien travaillé terminez en ajoutant la liqueur et le grains que vous aurez ôté de la gousse de vanille.
Le levage du gâteau
  1. Disposez le moule sur une plaque recouverte de papier sulfurisée. Remplissez avec l'appareil, puis filmez et laisser lever à l'intérieur du four pendant au moins 12 et en tout cas jusqu'à quand l'appareil aura doublé de volume. Vous devriez commencer à voir les premières petites boules du levain tout de suite.
La cuisson du casatiello dolce
  1. Préchauffez le four à 200°. Enfournez le casatiello et attendez qu'il soit bien doré et gonflé, mais pas trop coloré.
Le glaçage royal et la décoration
  1. Délayez le sucre glace dans le blanc d'oeuf en fouettant énergiquement, la quantité dépendra de la taille de l'oeuf. Le glaçage royal sera prêt quand il écrira (fait le teste en le laissant couler, il ne devra pas être trop liquide). Étalez le glaçage royal sur le gâteau froid, attendez qu'il se fige un peu pendant une demi-heure, puis parsemez avec des petites dragées (à Naples on les appelle diavulilli). N'oubliez pas qu'il faut atteindre que la couverture soit bien sèche pour servir.
Notes

p.s. Vous pouvez aussi créer un joli nid de Pâques en disposant des oeufs en sucre au centre du glaçage. Une belle décoration à base d'écorce d'orange et de fruits confits sera également apprécié.

Laisser un commentaire