La Culture,traditions d'Italie

La Befana arrive aussi à Paris : chaque 6 janvier !

6 Jan , 2017  

La chaussette de la Befana by Veraitalia.paris, ph Sara Rania.

Les enfants italiens attendent avec impatience de se réveiller le matin du 6 janvier : jour de l’Epiphanie. La veille, ils déposent une chaussette de la Befana (Epiphanie), sur la fenêtre, sur la cheminée ou sur le sapin. Sapin qui, en Italie, est rarement ôté avant cette date. En effet, de l’autre côté des Alpes, l’Epiphanie marque la fin des fêtes de la Nativité… et celle des vacances.

Les enfants les plus gentils retrouvent leur chaussette garnie de gourmandises : mandarines, petits gâteaux, bonbons, chocolats, ou, pour les plus chanceux, de jouets.

Les garnements, qui n’ont pas été gentils, y trouvent du charbon. Rassurez-vous, désormais ce sont des sucreries noires ou de la réglisse. Si vous avez des enfants « difficiles », vous pouvez leur signifier tout en leur faisant plaisir en réalisant, chez vous, la recette tirée du blog de la célèbre Epicerie RAP.

Qui est la Befana ?

C’est une vieille femme qui se déplace sur un balai mais, contrairement à une sorcière, elle affiche un large sourire, plein de bonté, et porte un grand sac contenant les friandises attendues ou le charbon redouté.

La tradition remonterait à la fête romaine de Janus – dieu à double visage – à l’occasion de laquelle on se faisait des cadeaux.

Le christianisme a fait de la Befana une vieille dame à qui les Rois Mages auraient demandée leur chemin et lui auraient proposé de les suivre. Cette dernière refusa mais, prise de remords, elle se mit en quête de les retrouver et, pour se faire, elle fit une provision de gâteaux secs, pris des fruits, etc. La bonne vieille ne les ayant jamais retrouvés, elle distribua ses friandises aux enfants qui croisaient son chemin.

 

Comment préparer la chaussette de la Befana à la maison ?

La brave Befana est représentée avec des chaussures trouées, laissant voir ses chaussettes, car elle a tellement marché qu’elle préfère désormais voler sur son balai. Moyen plus rapide pour visiter toutes les maisons où se trouvent des enfants, dans l’espoir qu’elle y retrouverait l’enfant Jésus.

Pour maintenir la tradition ou l’instaurer, il vous suffit de prendre une chaussette robuste ou un bas, pour les plus gourmands et de l’accrocher non loin d’une ouverture… pour faciliter la distribution hâtive de la bonne vieille Dame.

Si vous souhaitez aider la Befana et vos enfants à confectionner la fameuse chaussette, choisissez un tissu robuste, vous pouvez suivre la découpe du patron by VeraItalia.paris « la calza ».

patronage de la chaussette de la Befana by VeraItalia.paris

Patron de la chaussette de la Befana by VeraItalia.paris

Quelque soit le modèle choisit, l’équipe de VeraItalia vous souhaite une Buona Befana avec le premier couplet d’une chanson populaire très connues en Italie :

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
col cappello alla romana
Viva. Viva la Befana.

Disponible aussi en version podcast.

Vous pourrez l’écouter en savourant les biscuits secs de la Befana traditionnellement aux zestes de citron, mais se déclinant désormais aux raisins secs, au chocolat, etc.

.

, , ,