Casatiello dolce : le gateau de Pâques à Naples
Le casatiello dolce est une recette traditionnelle qui ne demande pas beaucoup d’outils. Une fourchette et une coulière en bois, bien solide, seront suffisantes. Pour faire pousser le casatiello dolce vous aurez besoin d’un moule plutôt haut. Si vous en avez pas vous pouvez utiliser un moule en papier (ceux pour les panettone d’un kilo seront parfaits). Si vous n’arrivez pas à vous procurer la liqueur Strega (qui se trouve, ou peut-être aisément commandée, dans certaines épiceries italiennes de Paris comme RAP). En cas de difficulté la Sambuca à l’anis fera l’affaire.
Portions Temps de Préparation
8parts 40minutes
Temps de Cuisson Temps d’Attente
50minutes 18heures
Portions Temps de Préparation
8parts 40minutes
Temps de Cuisson Temps d’Attente
50minutes 18heures
Ingrédients
Pour la base du casatiello dolce
Pour le glaçage royal
Pour la décoration
Instructions
La préparation de l’appareil
  1. Délayez le levain naturel dans le lait tiède tout en travaillant à l’aide d’une fourchette. Ajoutez une pincé de sel et les quatre oeufs. Mélangez encore, puis versez progressivement dans l’appareil le sucre, le saindoux et la farine. Veillez à que chaque ingrédient soit bien intégré avant d’ajouter le suivant. Vous obtiendrez une masse visqueuse qui oppose une certaine résistance. Il faudra la travailler énergiquement avec la coulière en bois pour incorporer l’air nécessaire à la phase de levage. Une fois obtenue une pâte bien travaillé terminez en ajoutant la liqueur et le grains que vous aurez ôté de la gousse de vanille.
Le levage du gâteau
  1. Disposez le moule sur une plaque recouverte de papier sulfurisée. Remplissez avec l’appareil, puis filmez et laisser lever à l’intérieur du four pendant au moins 12 et en tout cas jusqu’à quand l’appareil aura doublé de volume. Vous devriez commencer à voir les premières petites boules du levain tout de suite.
La cuisson du casatiello dolce
  1. Préchauffez le four à 200°. Enfournez le casatiello et attendez qu’il soit bien doré et gonflé, mais pas trop coloré.
Le glaçage royal et la décoration
  1. Délayez le sucre glace dans le blanc d’oeuf en fouettant énergiquement, la quantité dépendra de la taille de l’oeuf. Le glaçage royal sera prêt quand il écrira (fait le teste en le laissant couler, il ne devra pas être trop liquide). Étalez le glaçage royal sur le gâteau froid, attendez qu’il se fige un peu pendant une demi-heure, puis parsemez avec des petites dragées (à Naples on les appelle diavulilli). N’oubliez pas qu’il faut atteindre que la couverture soit bien sèche pour servir.
Notes

p.s. Vous pouvez aussi créer un joli nid de Pâques en disposant des oeufs en sucre au centre du glaçage. Une belle décoration à base d’écorce d’orange et de fruits confits sera également apprécié.